Valentin Marceau a 21 ans, il est auteur-compositeur-interprète. Le clip de "Dansons" est en ligne depuis trois semaines à peine, il a déjà été vu près de 70 000 fois. Le jeune homme, dont le travail a été repéré par des pointures de la chanson française telles que Jean-Louis Aubert ou Grand Corps Malade, s'apprête à sortir son premier album. Il s'appellera "À nos amours" (la chanson éponyme fait partie de la tracklist). Rencontre avec un garçon bourré de talent mais qui garde la tête sur les épaules. Un artiste que l'on n'a pas fini d'entendre... Je le lui souhaite de tout coeur, en tout cas ! Merci, Valentin... Une exclusivité Paroles d'Actu. Par Nicolas Roche, alias Phil Defer.  EXCLU

 

 

ENTRETIEN EXCLUSIF - PAROLES D'ACTU

VALENTIN MARCEAU

Auteur-compositeur-interprète

 

"Faire un maximum de bruit..."

 

Valentin Marceau

(Photos fournies par Valentin Marceau)

 

 

Q : 24/02/13

R : 04/03/13

 

 

 

Paroles d'Actu : Bonjour Valentin Marceau. Déjà, pour celles et ceux qui ne te connaissent pas (encore), pourrais-tu te présenter en quelques mots ? Parle-nous de toi, de ton parcours jusque là ?

 

Valentin Marceau : Bonjour ! Et tout d'abord merci à vous pour cet encart !

 

Je m'appelle Valentin, j'ai fait partie du groupe BoXoN. Aujourd'hui je suis en solo et je prépare l'arrivée de mon premier album ("À nos amours", ndlr), à paraître pour le printemps.

 

 

PdA : D'où vient ton amour pour la musique, cet art qui nous réunit aujourd'hui ? Tu la pratiques depuis longtemps ?

 

V.M. : Je suis passionné par la musique depuis tout petit. J'ai commencé à gratter mes premier accords à l'âge de 10 ans, dans le but de faire le maximum de bruit !

 

Ce qui m'a donné envie, à vrai dire, c'est ma passion pour les chanteurs que j'admirais.

 

 

PdA : Lors d'une interview donnée au site JustMusic.fr au mois de décembre, tu évoquais tes références artistiques. On y retrouvait les noms de Grand Corps Malade, de Raphaël... et celui, a priori plus inattendu pour un jeune comme toi, de Bob Dylan. Ton "influence majeure"... Tu veux nous en dire quelques mots ? 

 

V.M. : Bob Dylan a représenté un tournant majeur dans mon développement musical. Je suis complètement conquis par son univers et ses mélodies. Pour moi, c'est une sorte de Rimbaud de l'autre côté de l'Océan. C'est en le découvrant que je me suis mis à la Folk music !

 

 

PdA : Quels sont, en tant qu'auteur de tes chansons, les sujets qui, dans la vie, dans l'actu, t'inspirent, te donnent envie de réagir ?

 

V.M. : En général, c'est beaucoup de vécu amoureux. J'ai beaucoup souffert de l'amour et de la désillusion. Beaucoup de chansons de mon album ont été une sorte de "thérapie" à ces déceptions sentimentales.

 

Mais il y a également des chansons un peu plus contestataires... Des fois, il y a, dans la vie de tout les jours, des choses qu'on ne peut pas faire semblant de ne pas voir !

 

 

PdA : Quelle place ta passion occupe-t-elle dans tes pensées, dans tes emplois du temps ? Es-tu parti pour en "faire ta vie" ?

 

V.M. : Oui, complètement. Je ne pense qu'à ça, nuit et jour.

 

 

PdA : Si tu devais représenter ton univers sous la forme d'un dessin, à quoi celui-ci ressemblerait-il ? D'ailleurs, goûtes-tu d'autres familles d'art que celles - déjà conséquentes ! - que tu touches comme auteur-compositeur-interprète ?

 

V.M. : Elle est drôle cette question ! Justement, je suis issu d'une famille spécialisée dans le dessin. Mon père a une série BD depuis plus de 20 ans et ma maman s'occupe de la gestion d'un festival BD ! Donc oui, je suis beaucoup entouré par le dessin, les écrits, le cinéma...

 

Mon univers dessiné, je le verrais bien dans un style Hugo Pratt. Y'a quelque chose de très Corto Maltese dans mes chansons. :)

 

 

PdA : Qu'est ce qui, la musique mise à part, t'émerveille, te fait vibrer, frissonner... ?

 

V.M. : Le cinéma ! Je suis complètement cinéphile ! Je regarde en moyenne 3/4 films par semaine. J'adore.

 

 

PdA : Le clip de "Dansons", premier single de ton futur album, est sur YouTube depuis moins de deux semaines. Déjà 68 000 vues (au 24 février)... Comment reçois-tu ce succès ? Que retiens-tu des retours que tu as pu en avoir jusqu'à présent ?

 

V.M. : Je suis super content de l'accueil du clip ! À vrai dire, je ne m'y attendais pas du tout.

 

Les retours sont, en général, plutôt positifs ! Ce qui m'encourage vraiment. Plein de choses se mettent en place depuis cette sortie !

 

 

PdA : Le clip réunit tous les ingrédients pour faire un hit, pour peu qu'il réussisse à franchir les frontières d'internet. Quelle est, avec ta maison de disques, (PlayOn, ndlr) votre stratégie com', pour ne pas dire buzz ?

 

V.M. : Pas mal de choses se mettent en place... Faudra suivre les avancées sur ma page Facebook... ;)

 

 

PdA : Ton album est déjà prêt. Quelles révélations peux-tu nous offrir, en avant-première ? La sortie, c'est pour quand ?

 

V.M. : L'album sera composé de 11 titres. Pas mal de collaboration avec d'autres artistes. Je pense notamment à Jean Fauque, Guillaume Cantillon, Kerredine Soltani...

 

Je pense annoncer la date de sortie d'album dans les semaines à venir, ça va venir vite... :)

 

 

PdA : Quels sont, parmi l'ensemble de tes titres - qu'ils soient ou non publics pour le moment - ceux pour lesquels tu éprouves la plus grande tendresse ? Pourquoi ?

 

V.M. : J'affectionne particulièrement le titre "Notre dernière nuit". Il est à 100% autobiographique. J'ai vécu tout ce que je chante dans ce titre. C'est un titre qui sera sur mon album.

 

 

PdA : Avec la sortie de l'album, une nouvelle étape aura été franchie. Une pause, un instant, avant d'aller plus loin... À qui as-tu envie de dire "Merci" ?

 

V.M. : J'aimerais vraiment remercier mon manager Fabrice, qui me suit depuis pas mal d'années maintenant. Michel Boulanger, qui m'a présenté à PlayOn, ma maison de disque. Et merci à toute l'équipe PlayOn. Merci à Dominique Blanc-Francard et Bénédicte Schmitt, avec qui j'ai réalisé cet album... Merci à Laïd, le réalisateur du clip...

 

Wah ! Ca fait beaucoup, et je suis certain que je pourrais continuer longtemps ! Bref, MERCI ! MERCI ! MERCI !

 

 

PdA : Sur ton site, on peut lire, Valentin Marceau "connaît bien les Lilas", "est grand", "est énervant", "est sensible", "est intemporel". Signé Dominique Blanc-Francard, producteur. Et toi, comment te définirais-tu ?

 

V.M. : Je n'arrive pas à me définir objectivement. En général, quand on me pose cette question, je la retourne. "Et toi ? Comment me définirais-tu ?" Et je finis par reprendre ce que tu me diras... :)

 

 

PdA : Sur quelles scènes pourra-t-on te découvrir prochainement ?

 

V.M. : Plusieurs scènes se préparent. J'attends des confirmations avant de pouvoir en parler publiquement !

 

 

PdA : Quels sont tes projets pour la suite ?

 

V.M. : Des concerts, écrire pour d'autres artistes, préparer un second album... J'espère continuer le plus longtemps possible !

 

 

PdA : Tes rêves ? Rêves de collaborations, rêves d'avenir, rêves tout court...

 

V.M. : Déjà, j'espère que mon album vivra... Je lui souhaite une jolie rencontre avec le public !

 

Après en terme de collaborations, beaucoup de mes rêves ont déjà été réalisés. Je souhaiterais tellement qu'ils perdurent, à présent... :)

 

 

PdA : Que peut-on te souhaiter ?

 

V.M. : Une longue route !

 

 

PdA : Un message pour nos lecteurs ?

 

V.M. : Eh bien enchanté ! Et au plaisir qu'un jour nos chemins se croisent !

 

Merci à vous d'avoir lu jusqu'ici ! :)

 

 

PdA : Pour quelqu'un, quelques uns en particulier ?

 

V.M. : Je tenais à remercier ma #TeamMarceau pour leur dévouement !

 

J'ai une chance inouïe de vous avoir ! ♥

 

 

PdA : Un dernier mot ? Merci infiniment. Et que les vents te soient favorables...

 

V.M. : Merci beaucoup ! Et merci à vous, Paroles d'Actu, pour cette interview !

 

À tout vite !

 

 

 

Valentin Marceau 2

 

 

 

Merci encore Valentin pour ces réponses. Tous mes voeux pour la suite... Et vous, comment voyez-vous Valentin... ? Postez vos réponses - et vos réactions - en commentaire ! Nicolas alias Phil Defer

 

 

 

Un commentaire, qu'il soit positif ou négatif, est toujours apprécié...

 

Pour en rédiger un, cliquez ici... Merci !

 

 

 

Vous appréciez le blog ?

"Aimez"-le sur Facebook !

 

Merci

 

 

 

Vous pouvez retrouver Valentin Marceau...

 

Sur son site officiel ;

 

Sur sa page Facebook ;

 

Sur Twitter ;

 

Sur sa chaîne YouTube ;

 

Si vous appréciez Paroles d'Actu, "aimez"-le sur Facebook