Il y a quelques semaines, j'avais proposé à David Carmier, jeune maire-adjoint de Sartrouville, conseiller communautaire de la C.C. de la Boucle de la Seine (Yvelines) et, en parallèle, maître de conférences à Sciences Po, de rédiger pour Paroles d'Actu un texte, une sorte de tribune portant regard sur l'avenir de sa famille politique (l'UMP) et, au-delà, sur la France telle qu'il la percevait, telle qu'il la pensait ; la France de 2014, celle à (re)construire pour demain. Sa réponse m'est parvenue le 9 décembre, dix jours après l'élection de Nicolas Sarkozy à la tête de l'UMP (64,5%) - scrutin également marqué par le score relativement remarquable (29,2%) de Bruno Le Maire, « le » candidat de David Carmier. Une exclusivité Paroles d'Actu. Par Nicolas Roche, alias Phil Defer. EXCLU

 

PAROLES D'ACTU - LA PAROLE À...

David CARMIER: « La capacité de rebond

est inscrite dans la tradition française »

 

David Carmier

 

   Depuis le 29 novembre dernier, l’UMP est enfin dotée d’un chef légitime. Après les défaites de 2012, la « guerre des chefs » pour la présidence de l’UMP et les divers scandales financiers, nous sommes désormais en ordre de bataille pour nous reconstruire et proposer aux Français un véritable projet d’alternance crédible, novateur et ambitieux ! Avec près de 30% des suffrages, Bruno Le Maire symbolise le besoin de renouveau et la nécessité de faire émerger une classe politique irréprochable, davantage à l’écoute de nos concitoyens.

   S’il est question de nouveau départ, celui-ci doit être associé à des décisions fortes et incontestables. Le courage doit être le moteur de notre action politique, il sera la clé de notre crédibilité et de nos succès futurs. Mettons un terme à la politique du compromis permanent qui dilue le message et renforce les baronnies. Trop de concessions ont été faites par le passé, affaiblissant ainsi la parole politique et mettant en doute la capacité de nos élus, voire leur volonté, à influer sur le cours des choses. Ce que les Français attendent, ce ne sont pas des discussions, des débats ou des rapports, ce sont des actions et des décisions améliorant leur quotidien et celui de leurs enfants.

   Profitons de notre passage dans l’opposition pour réfléchir, débattre et proposer des solutions audacieuses. Le défi auquel notre famille politique est aujourd’hui confrontée ne se limite pas à l’élaboration d’un projet d’alternance en 2017 mais réside en l’édification d’un nouveau corpus idéologique qui façonnera la droite française du 21e siècle. Nous devons réaffirmer avec force nos valeurs et nos principes fondateurs : le rétablissement de l’autorité de l’État et son recentrage sur les fonctions régaliennes, l’affirmation de la méritocratie et, enfin, la promotion de la liberté individuelle. À force de vouloir tout faire, l’État est devenu impuissant et incapable de répondre aux préoccupations de nos concitoyens. Si la France ne se réforme pas rapidement, nous serons contraints de remettre en cause l’État-providence édifié à la Libération, sans pour autant sauver notre appareil régalien, indispensable pour assurer la sécurité de tous.

   Notre pays a un passé glorieux, héritage de plusieurs siècles d’Histoire qui ont façonné notre identité et notre modèle. De la déliquescence du royaume mérovingien à la guerre de Cent Ans en passant par les soubresauts de la Révolution française, nous sommes toujours parvenus à faire face à l’adversité. Pourquoi notre génération serait-elle différente ? La capacité de rebond et de renaissance est inscrite dans notre tradition historique. Nous disposons d’atouts dans nombre de domaines. L’avenir ne devrait pas être une source d’angoisses, mais une source d’inspiration. C’est pourquoi je vous invite à vous engager pour construire la France de demain, la France éternelle, celle qui gagne ! Alors maintenant, au travail !

 

Une réaction, un commentaire ?

Suivez Paroles d'Actu via Facebook et Twitter... MERCI !