08 novembre 2012

Mickaël Camilleri : "François Hollande, nous ne voulons pas de votre France !"

Mickaël Camilleri n'a pas vingt ans lorsqu'il décide de s'engager en politique. La révélation, il la doit à un homme : Nicolas Sarkozy. Le futur candidat à la présidence de la République exalte le mérite, la possibilité de s'élever dans la société pourvu que l'on s'en donne la peine. Un discours qui touche au coeur ce jeune biterrois issu d'une famille modeste. La volonté, il l'a. Il en est sûr, il y arrivera... Il adhère à l'UMP en 2006. Parallèlement à ses études, brillantes, il s'implique sans compter dans la vie militante du parti... [Lire la suite]

12 octobre 2012

Jean-Louis Touraine : "Contribuer à restaurer de l'optimisme"

La gauche au pouvoir depuis cinq mois n'a pas fini de le déplorer : la crise économique et financière est toujours d'actualité. L'an dernier, j'interrogeais Madame Najat Vallaud-Belkacem, future Ministre des Droits des Femmes et porte-parole du gouvernement. L'adjointe au Maire de Lyon m'affirmait que non, malgré les difficultés, la gauche n'abandonnerait pas le socio-économique au profit du sociétal. Depuis la victoire, plusieurs lois ont été votées. Pourtant, si l'on en croit les études d'opinion, la confiance est loin d'être... [Lire la suite]
25 septembre 2012

Jean Besson : "La Chine est consciente de son nouveau statut"

« Quand la Chine s'éveillera, le monde tremblera. » Cette prédiction de Napoléon est vieille de deux siècles, mais elle semble bien coller, dans l'esprit, à la réalité d'aujourd'hui. Le monde ne « tremble » certes pas. Mais les inquiétudes sont palpables dans nombre des pays que l'on qualifiait jadis de « développés ». L'économie chinoise n'a cessé de croître, à vive allure, depuis les réformes libérales voulues par Deng Xiaoping, il y a un tiers de siècle. Soyons précis : pris individuellement,... [Lire la suite]
19 septembre 2012

Aurore Bergé - Jonas Haddad : Fillon ou Copé pour l'UMP ?

Qui succédera à Nicolas Sarkozy à la tête de la droite ? L'enjeu est de taille. L'UMP orpheline de son chef emblématique élira, au mois de novembre, son nouveau président. Celui-ci devra reconstruire un parti qui, jusqu'au mois de mai dernier, n'avait jamais connu l'opposition au niveau national. Remobiliser, redonner le moral aux troupes. Préparer la reconquête... Les militants devront départager deux hommes, les seuls à avoir pu recueillir les parrainages de 3% des adhérents. À ma gauche, l'ancien Premier ministre François Fillon,... [Lire la suite]
30 août 2012

Pierre-Alain Weill : "Redonner tout son sens au mot progrès"

75%. C'est le taux marginal supérieur auquel le candidat Hollande souhaitait, s'il était élu, taxer les revenus au-delà d'un million d'euros. Une mesure phare, retenue par le nouveau président de la République. Elle ne résoudra en rien le problème de la dette publique. Mais le symbole est fort pour la gauche au pouvoir : il y aura des efforts à faire pour redresser le pays, ils devront d'abord être assumés par les plus riches. La "justice", exigence fondatrice du "changement". La force du symbole n'échappe pas non plus à la droite.... [Lire la suite]
27 août 2012

Jonas Haddad : "Pour entreprendre son avenir, il faut pouvoir le choisir"

Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP depuis 2010, vient de rendre officielle sa candidature à la présidence du parti. Les sondages, eux, sont plutôt favorables à François Fillon, pour le moment. En attendant, poursuivons notre dossier consacré à la reconstruction de la droite. Les ténors de l'UMP s'expriment sans arrêt, mais qu'en est-il des jeunes ? Quel projet souhaitent-ils pour la France ? Benjamin Lancar, Camille Bedin, Aurore Bergé et Robin Pretot se sont déjà confiés à Paroles d'Actu. C'est maintenant au tour de... [Lire la suite]

23 août 2012

Robin Pretot : "Porter l'héritage de Nicolas Sarkozy"

8000. C'est le nombre de parrainages de militants que devra recueillir chacun des candidats à la présidence de l'UMP pour espérer être du vote final. François Fillon, Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno Le Maire sont déjà dans la course. Jean-François Copé, pas encore. Xavier Bertrand et Christian Estrosi l'envisagent sérieusement. À trois mois d'un scrutin déterminant pour la droite, la parole à un autre jeune UMP. Après Benjamin Lancar, Camille Bedin et Aurore Bergé, voici Robin Pretot. Je le remercie pour ses réponses. Une... [Lire la suite]
15 août 2012

Aurore Bergé : "Soyons audacieux !"

La rentrée, c'est bientôt. Cent un jours après l'élection de François Hollande, l'UMP est au travail. Elle prépare son avenir, avant d'espérer pouvoir assumer, de nouveau, celui de la France. À l'automne prochain, le parti élira son président. Avec lui, une ligne, un cap. Une ambition : convaincre pour reprendre le pays. Petit à petit. Après Benjamin Lancar et Camille Bedin, la parole à Aurore Bergé. À 25 ans, cette jeune Yvelinoise a déjà presque dix ans d'engagement politique derrière elle. Je la remercie pour le temps qu'elle a... [Lire la suite]
14 août 2012

Jérémy Coste : Une troisième voie ? "J'y crois encore"

Cent jours après l'élection de François Hollande, où sont passés les centristes ? Les Bayrou, les Morin... ? Comment vont-ils, ces hommes et ces femmes de convictions, ceux-là même qui refusent d'être étiquetés à gauche ou à droite et les dogmes qui, parfois, s'y rattachent ? Plutôt pas mal, merci pour eux ! Certes, l'Élysée n'est toujours pas occupé par l'un des leurs. Ils restent très minoritaires à l'Assemblée. Mais qu'on se le dise... le centre est en mouvement. La nouvelle '"Union des démocrates et indépendants", groupe... [Lire la suite]
19 juillet 2012

Camille Bedin : "Une opposition crédible et constructive"

Alors que le nouveau Parlement détricote une bonne partie des mesures fiscales phares de l'ère Sarkozy, l'UMP "orpheline" tente de faire front uni. Dans l'opposition pour la première fois depuis sa création, il y a dix ans, le parti sait qu'il devra, avant d'espérer reconquérir le pays, se remettre en ordre de bataille. Autour d'un projet. Derrière un chef. L'ancien Premier ministre François Fillon a annoncé qu'il briguera à l'automne prochain la présidence de l'UMP. Son chef actuel, Jean-François Copé, sera sans doute lui aussi... [Lire la suite]