31 octobre 2013

Thomas Lauret : "Il faut supprimer les frontières mentales autour du 16e"

Le 8 octobre dernier, j'opérai la mise en ligne de mon interview du conseiller de Paris Pierre-Yves Bournazel. Deux jours plus tard, la liste des chefs de file censés mener, aux côtés de Nathalie Kosciusko-Morizet, la bataille pour l'alternance dans la capitale était dévoilée. Bournazel en est. Pour le 18e, qu'il connaît bien, même s'il sait que la tâche sera difficile : l'arrondissement est solidement ancré à gauche. Les noms des colistiers de la candidate socialiste Anne Hidalgo furent connus le 11 octobre. Parmi eux, Thomas Lauret,... [Lire la suite]

08 octobre 2013

P.-Y. Bournazel : "Il faut en finir avec ce socialisme de l'héritage !"

Lors de notre entretien daté du mois de mai, le conseiller de Paris (18ème arrondissement) Pierre-Yves Bournazel était candidat au leadership de la droite dans le cadre de la primaire "pour l'alternance à Paris en 2014". La suite, chacun la connaît : Nathalie Kosciusko-Morizet l'a finalement emporté. Bournazel compte aujourd'hui parmi les porte-parole d'une équipe rassemblée et bien déterminée à mettre un terme aux mandatures Delanoë-Hidalgo. Il a de nouveau accepté de répondre à mes questions, je l'en remercie. Une exclusivité... [Lire la suite]
22 mai 2013

P.-Y. Bournazel : "Mon projet n'a pas été improvisé sur un coin de table"

Si l'on se fiait à la couverture qu'en proposent les grands médias nationaux en ce moment, deux impressions pourraient habiter le spectateur non-averti - bon, d'accord, surtout l'observateur un brin malhonnête - : les municipales se résument à Paris, et celles de la capitale à un duel. "Paris et le désert français", Jean-François Gravier se penchait déjà sur la question en 1947, rien de nouveau sous le soleil - façon de parler ! -. L'affaire serait entendue, le siège de Bertrand Delanoë se jouant entre sa première adjointe... [Lire la suite]
24 octobre 2012

Marie-Brigitte Andrei : "Un peu d'ambition et d'imagination..." pour le Grand Écran

David contre Goliath. Un homme seul face à un géant. L'éternel combat du faible contre le puissant. La légende biblique, maintes fois reprise par la culture populaire, voit au final David - l'outsider ultime, celui qui, au départ, n'avait aucune chance - l'emporter. Trois films au moins sont dédiés à ce mythe, dont un en préparation. Mais l'histoire qui suit, ça n'est pas du cinéma... Ou plutôt si, d'une certaine façon... Dans cet avatar moderne du conte, c'est la culture qui affronte l'intransigeance d'une certaine logique... [Lire la suite]