08 août 2016

« Du salafisme et du djihadisme en France », par Pascal Le Pautremat

Il est beaucoup question, dans l’actualité aujourd’hui en France, de la manière dont il serait opportun de mieux contrôler ou en tout cas surveiller l’Islam qui se pratique sur le territoire national, les messages qui sont prodigués et les sources de financement notamment - des interrogations légitimes au vu du choc provoqué par les attentats récents perpétrés au nom et à la gloire du dieu des musulmans. « Pas d’amalgame », dit-on, et c’est en effet un point essentiel, fondamental : l’omettre reviendrait avant toute... [Lire la suite]

05 août 2016

Michel Goya : « Daech se prépare déjà à sa déterritorialisation »

Alors qu’on n’en finit plus de recenser, dans nos contrées, les actes de type terroriste imputables à l’organisation État islamique, alors qu’on n’en finit plus de comptabiliser les morts tombés au cours de ces lâches attaques, il semblerait qu’on perde un peu de vue ce qu’ont été les terres et les terreaux originels qui ont vu émerger et prospérer l’EI, nouvel avatar spectaculaire de l’islamisme radical, à savoir, pour le premier point : l’Irak et, plus récemment la Syrie (de loin les premiers théâtres des exactions du groupe... [Lire la suite]
Posté par Nicolas Roche à 20:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
28 octobre 2015

« La ‘‘paix froide’’ comme nouvelle normalité », par Guillaume Lasconjarias

Guillaume Lasconjarias, diplômé d’un doctorat d’Histoire à la Sorbonne, s’est spécialisé depuis quelques années dans l’étude et l’analyse des questions de sécurité et de défense. Outre ses riches activités universitaires, il est aujourd’hui chercheur employé par l’OTAN au sein de la division Recherche du Collège de défense (sorte de think-tank) de l’Alliance atlantique, à Rome. Il a accepté, ce dont je le remercie de manière appuyée, de répondre à quelques unes de mes questions d’actualité. Ses réponses, qui me sont... [Lire la suite]
26 mars 2015

Michel Goya : "Combattre Assad nourrirait la lutte contre Daesh"

   Le 19 mars, Daesh revendiquait l’attaque meurtrière contre le musée du Bardo, à Tunis (21 victimes). Le lendemain, plus de 130 personnes perdaient la vie lors d’attentats perpétrés par le groupe d’al-Baghdadi à Sanaa, la capitale du Yémen. La Tunisie, au centre du Maghreb ; le Yémen, à l’extrême-sud de la péninsule arabique : deux localités fort éloignées du cœur de cible traditionnel de l’organisation terroriste (les terres sunnites d’Irak et de Syrie). Un constat, amer : s’agissant de Daesh, de sa force... [Lire la suite]