09 mai 2018

Antoine Capet : « Churchill avait les défauts de ses qualités. Nobody's perfect... et c'est tant mieux ! »

Alors qu’était célébrée hier, à l’occasion de son soixante-treizième anniversaire, la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe, comment ne pas penser, encore et toujours, à celles et à ceux qui l’ont subie, et qui l’ont faite ? J’ai choisi de consacrer un nouvel article « grand format » à Winston Churchill, sans doute l’homme qui, seul, pesa dès mai 1940 du poids le plus déterminant pour la suite des événements, en des heures sombres où à peu près tout paraissait perdu face au funeste rouleau compresseur nazi. J’ai... [Lire la suite]

20 janvier 2018

François Delpla : « Sans Churchill, ni les États-Unis, ni l'URSS n'auraient pu contester le triomphe nazi »

Dans le film de Joe Wright, Les Heures sombres, Gary Oldman incarne un Winston Churchill confronté aux bourrasques de la grande histoire, face au funeste péril nazi : quand toutes les citadelles d’Europe seront tombées, il demeurera, un temps (de ces temps où tout, absolument tout, peut basculer), seul à faire face. Debout. Seul, parmi les nations, et à bien des égards, seul parmi les siens. Je n’ai, pour l’heure, toujours pas vu ce film (mais je compte bien le faire bientôt). François Delpla, biographe de Hitler et spécialiste du... [Lire la suite]
13 mai 2016

François Delpla : « Hitler avait tout misé sur une victoire éclair... »

L’historien François Delpla s’est spécialisé depuis plus de vingt-cinq ans dans l’étude de la Seconde Guerre mondiale et du nazisme. Dans son dernier ouvrage en date, Hitler : propos intimes et politiques, paru en deux tomes chez Nouveau Monde éditions (le premier en janvier, le second à la fin de l’année), il s’attache à traduire, analyser et contextualiser une somme impressionnante de propos et mots du Führer. Il a accepté avec enthousiasme - je l’en remercie chaleureusement - de se prêter pour Paroles... [Lire la suite]